La Samba Brésilienne

Article : La Samba Brésilienne
7 février 2017

La Samba Brésilienne


La samba est un rythme ainsi qu’une danse. Pendant la fête du carnaval on peut regarder divers défilés dans les rues du Brésil. (Crédit photo : PlidaoUrbenia/Wikimedia Commons).

La samba Brésilienne est véritablement connue aujourd’hui comme un rythme musical ainsi qu’une danse. Elle est évoquée, surtout à l’époque du célèbre carnaval, l’une des plus grandes fêtes populaires de la planète.

Une danse créée par les esclaves

Même si la samba est commune au Brésil, son origine est tout d’abord datée de la colonisation du pays par les Portugais, durant le siècle XVIII. À cette époque-là, l’esclavage était malheureusement bien exploité dans ce pays. Les africains étaient donc amenés de nombreux pays africains à travailler comme esclaves au Brésil. Généralement, ils jouaient du tambour (un instrument musical) pour célébrer leurs tendances religieuses à travers la musique.

Selon différents écrivains et chercheurs, la samba aurait été inspirée de ces rythmes africains, dans le siècle XIX, bien qu’aujourd’hui, la samba ait acquis de nouveaux vêtements musicaux. (Crédit photo: Wikimedia Commons).

Un rythme inspiré des animaux

Les mouvements de la samba étaient une façon d’imiter les mouvements des chèvres, observées dans les élevages durant l’esclavage. Loin des aspects culturels, la samba a arrêté d’être une danse religieuse après la fin de l’esclavage. Peu à peu, elle a été enregistrée comme une mixité de rythme et danse et est devenue traditionnelle durant les fêtes de carnaval, spécialement à Rio de Janeiro. Alors que la samba n’était pas connue mondialement, elle a fait l’ambiance des gens brésiliens, toutefois, la samba est devenue au fur et à mesure plus célèbre, ailleurs, en dehors du Brésil.

La samba d’aujourd’hui

La samba Brésilienne ne rappelle jamais l’ancienne danse d’autrefois qui était célébrée par les Africains. Durant l’époque du carnaval, c’est trop cher vivre cette danse d’origine africaine. Les citoyens ne paient pas moins d’une centaine de dollars pour la regarder dans un défilé. S’ils veulent défiler à son rythme, ils devront payer pas moins de 500 dollars.

La samba et la corruption

Au-delà des hautes sommes remboursées par les entrepreneurs, la ravissante samba brésilienne a été accusée de corruption dans le carnaval 2015. Le Président de la Guinée Équatoriale a été soupçonné de mettre en oeuvre de manière illicite beaucoup d’argent pour voir les sambistas de la ville de Rio de Janeiro rendre hommage à son pays.

Je me demande parfois, si la samba peut encore être considérée comme une fête populaire ?

Fabio Santana, Mondoblogueur RFI à Natal, Nord-est du Brésil.

Partagez

Commentaires

ana barros
Répondre

Que bom que voltou a escrever... Parabéns pelos textos opinativos! Dois grandes temas: segurança e samba. Bjos, amigo!

Santana
Répondre

Salut! Ana. C'est toujours un grand plaisir ton avis sur mon blog. De bonnes choses. Voilà!

Beh-alta Tokod Mouila
Répondre

Texte très riche comme la première fois où tu me faisais decouvrir la samba, danse richissime en couleur! Malheureusement, le pauvre ne peut jamais jouir d'une java quelque fois gratuitement offerte en son honneur. Tout est devenu sujet à pièces sonnantes et trebuchantes, et bien de fois hors de prix !!! La corruption a gangrené le monde!!! Merci pour la vidéo, mon cher ami.
A bientôt.

Santana
Répondre

Merci la professeure Beh-Alta. Je suis tout à fait d'accord avec vous. Je suis flatté de votre participation sur mon blog. Vous m'avez vraiment inspiré à bien ecrire ce billet. Je vous remercie. Finalement, je souhaite une bonne année pour les amis tchadiens. Que Dieu vous bénisse tous.voilà.