Le café: Ça me plaît beaucoup

Article : Le café: Ça me plaît beaucoup
9 septembre 2018

Le café: Ça me plaît beaucoup

Le café. J’ai lu de nombreux articles scientifiques qui m’ont déjà montré les bénéfices et les dangers concernant à la consommation de café. Étant donné qu’il s’agit d’une boisson riche en caféine, on me dit que si je bois du café, je serai susceptible d’apporter plusieurs problèmes pour ma santé car le taux de caféine sera élevé dans mon sang. D’accord ! Néanmoins, tandis que j’écris cet article, je bois du café (mdr). Alors. Dites-moi quelle est la substance qui n’apporte pas d’effets nocifs après avoir été consommée d’une façon exagérée ? (Crédit photo: Pixabay)

D’ailleurs, si on boit beaucoup d’eau, on apportera autant de conséquences mauvaises pour le métabolisme de nos corps, n’est-ce pas ? Donc, je continue à boire du café, même si je crains les effets dangereux de cette boisson. Par conséquent, quand je bois du café, je me sens stimulé, je me sens bien. Je me sens attiré par les choses simples, j’aime embrasser…. Enfin, ça me fait du bien. Le café, ça me plaît beaucoup. Qu’en pensez-vous ? Aimez-vous boire du café aussi ?

Le plus grand producteur de café de la planète

Tout d’abord, les plantations de café au Brésil couvrent environ 27 000 km² de terrain, principalement dans les États du sud et sud-est (Minas Gerais, São Paulo et Paraná) où l’environnement et le climat offrent des conditions de croissance idéales. Le café est arrivé au Brésil au XVIIIe siècle et le pays est devenu le premier producteur dans les années 1840. L’apogée de la production brésilienne se situe dans les années 1920 quand le pays fournissait 80 % du café du monde.

Au cours du XIXe siècle, la culture commercial du café a été apportée au Brésil par les immigrants, surtout les italiens, les espagnols et les arabes. Aujourd’hui, elle continue très forte. (Crédit photo: Guilherme Gaensly)

Aujourd’hui, avec plus de 35% de la production totale du marché mondial, le Brésil est de loin le principal producteur de café. Une chute des prix au Brésil entraîne une baisse de cotation dans tous les autres pays producteurs.

Le richesse du café sous son aspect culturel

Toutefois, dans cet article, je ne voulais pas y mettre en lumière ni les tops ni les flops sur la production et la consommation du café. Voilà ! Ça c’est très important, toutefois, il y a de nombreux articles sur internet ou magazines où l’on pourra lire et discuter sur ceci. Comme ça, on pourra peut-être construire un avis sur ce sujet. Moi, je préfère vous raconter un peu sur ce que je pense à propos du café. Voilà !

Selon moi, le café est beaucoup plus qu’une boisson noire, riche en caféine et qui peut être consommée d’une façon chaude ou froide dans des cafétérias, boulangeries, épiceries ou chez nous. J’ai un avis différent. D’après moi, le café est un produit qui me fait voyager vers de différentes cultures. Le Brésil et les brésiliens ont pu, grâce à la culture du café, s’enrichir culturellement. Oui,  effectivement ! Parce que si on décide d’étudier un peu sur la colonisation de beaucoup de villes dans le sud et sud-est du Brésil dans lesquelles la culture du café a prospéré, on verra qu’elles ont beaucoup ajouté de la culture européenne (bien que la production du café au Brésil  se soit démarrée premièrement dans la région nord-est).

Donc, le café a-t- il apporté de différents aspects culturels envers nous, grâce aux immigrants, surtout les italiens, les espagnols, les portugais, les japonais et les arabes. Ils ont beaucoup contribué pour la miscigénation de la population brésilienne. D’ailleurs, il s’agit d’un sujet qui mélange aussi les aspects politiques et économiques. Les livres d’histoire du Brésil racontent bien-sûr ces évènements. (Crédit photo: Wikimedia Commons).

Le café dans ma vie

Lorsque j’ai mis à l’écart l’alcool et le cigarette de mes mœurs, j’ai commencé à consommer un nouveau produit. C’était le café. Vraisemblablement mon organisme sentait besoin de quelque chose pour remplacer cette habitude. Au début, j’en buvais n’importe quel sorte. J’en buvais juste pour remplacer les anciens produits qui me faisaient du mal. J’ai déjà bu du café d’une façon excessive. Ça me rendait trop exaspéré et parfois c’était un peu difficile d’ailleurs de souffler. Une certaine fois, mon frère m’a emmené à l’hôpital car j’ai bu du café pendant toute la journée. Par conséquent, j’avais mal à l’estomac. C’était une petite intoxication à cause de la haute consommation de café.

Même si le Brésil est le plus grand producteur de café de la planète, les meilleurs produits étaient auparavant exportés. Mais, ces jours-là, on peut déjà y trouver un café de bonne qualité partout.  Alors. Aujourd’hui, je bois du café d’une façon plus disciplinée à n’importe quel lieu. Mais je cherche toujours le café d’une bonne qualité. Ça m’attire. Ça m’inspire à étudier, à travailler, à faire du footing et, à me coucher avec ma copine. Je trouve le café un stimulant sexuel. Je vous avoue. (Crédit photo: Spyros Papaspyropoulos/Flickr)

Finalement, je suis sûr qu’on doit consommer avec modération et discipline peu importe le produit. En ce qui concerne l’usage du café, je profite de ce nectar tous les jours. C’est évident. Mais, d’une façon modérée. Il me semblait trop bête d’écrire un article pour souligner tout cela, néanmoins, je me suis déjà aperçu qu’il y a beaucoup de personnes qui ont ces mêmes habitudes. Si vous pouvez m’inviter à boire un bon café, sachez: J’irai volontiers.

Cet article a été révisé par la professeure Isabele Benevides, de l’Alliance Française de la ville de Natal, Brésil.

SANTANA Fabio, Mondoblogueur RFI à Natal, Nord-est du Brésil.

Partagez

Commentaires

Laye
Répondre

Bonsoir, très bon article, le café est un excellent produit international, aimé par tous.
Moi sa me rappel mon beau pays le Sénégal avec sa ville sainte religieuse Touba surtout à cette période à l'approche de son grand magal le 18 safar . Au Sénégal tous connaissent le café-touba , et vendu par la plus part par les talibés mourides .
Vraiment je suis content de ton article M.Fabio

Santana
Répondre

Salut! Laye. Tout d'abord, merci à vous pour votre participation sur mon blog. Puis, je suis tout à fait d'accord avec vous, il s'agit d'un produit commercialisé internationalement. Bien à vous. Grand merci.

Laye
Répondre

De rien Fabio, tu es une personne exceptionnelle, gentil qui s'inspire beaucoup aussi
Merci

Santana
Répondre

Dieuredeuf. À bientôt.

Camila
Répondre

Moi aussi j'adore le café !

Santana
Répondre

Salut ! Camila. Merci à vous pour lire mon article. Bien à vous !

Antonio
Répondre

Salut Fabio.
Félicitations pour ce très riche texte. Moi je suis consommateur du café aussi, mais généralement je le bois amer, Voilà.

Santana
Répondre

Salut Antonio. J'aime le café. Merci pour ta participation. Voilà ! Bien à toi.

Viviane Aguilar
Répondre

Salut Fabio! Très bon article ! Je vais l'imprimer pour utiliser dans mes études de la langue française.
D'ailleurs, j'aime aussi le café comme toi :)
Félicitations,
Viviane

Santana
Répondre

Salut Viviane. Tu m’apprends beaucoup. Merci pour visiter mon blog. Bien à toi!